Pactum salis, d’Olivier Bourdeaut

Jean a quitté Paris pour les marais salants de Guérande, troquant la ville et les technologies contre la nature et la solitude. Michel, agent immobilier en pleine réussite, vient de s’installer à Paris et affiche sa fortune au volant de sa Porche. Quand Michel se réveille d’une nuit d’ivresse sur le tas de sel de Jean, c’est le début d’une improbable et chaotique amitié où chacun entraînera l’autre dans son monde.

Un roman réjouissant et plein d’humour sur l’amitié et sur la rencontre de deux façons de voir et vivre le monde, entre fascination et confrontation.

Une réflexion sur « Pactum salis, d’Olivier Bourdeaut »

  1. Même si ce second roman n’est pas aussi brillant que “En attendant Bojangles”, il confirme malgré tout le talent d’un auteur autodidacte avec lequel il faudra dorénavant compter dans le paysage littéraire français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.