Archives de catégorie : Policier

Quarantaine, de Peter May

Dans une Londres isolée et paralysée suite à une épidémie meurtrière, MacNiel se voit confier une dernière enquête avant son départ de la police : des ossements d’enfants ont été découverts abandonnés dans un chantier.

Un policier haletant mené par un flic désabusé sur les traces d’une sombre machination, dans une ville en quarantaine.

Entre deux mondes, d’Olivier Norek

Bastien vient d’être muté à Calais et découvre une ville marquée par la présence de la Jungle voisine, univers sans loi où les autorités n’ont pas prise. Il va croiser la route d’Adam, migrant et ancien flic qui se raccroche à son métier pour ne pas sombrer dans la folie, suite à la disparition des siens.

Un roman noir qui nous immerge dans la complexité de la Jungle de Calais, entre violence et humanité, qui suscite des sentiments forts et contradictoires de révolte, de colère, d’impuissance ou de résignation.

Isola, d’Asa Avdic

Coup de cœur de Pryscilla

2037, Protectorat de Suède. Après son difficile et très médiatisé retour de mission humanitaire, Anna Francis, mère célibataire, travailleuse acharnée, a bien du mal à retrouver sa place parmi les vivants.
Contactée par ses supérieurs hiérarchiques pour participer à une opération de recrutement classée secret défense, elle se retrouve accompagnée de six autres personnes sur une petite île déserte au climat hostile, Isola. Dès son arrivée sur les lieux, le rôle d’observatrice qui devait être le sien la place dans la terrifiante situation de témoin impuissant face aux étranges évènements qui se produisent. Saura-t-elle obéir aux ordres coûte que coûte ? Et parviendra-t-elle à quitter ce lieu si peu hospitalier ?

Dystopie et roman noir, le livre nous plonge dans un monde où la manipulation des esprits par les puissants n’a aucune limite lorsqu’il s’agit d’asseoir leur pouvoir. Ce huis clos implacable et tout en tension n’est pas s’en rappeler dans sa trame le classique d’Agatha Christie, (ex !) 10 Petits Nègres, revisité à la sauce suédoise.

Entre fauves, de Colin Niel

Coup de cœur de Pryscilla

Martin, garde dans le parc national des Pyrénées, farouche militant anti-chasse et grand protecteur de l’ours, se lance dans une traque obsessionnelle suite à la publication sur les réseaux sociaux de la photographie d’une jeune femme, posant aux côtés du lion qu’elle vient d’abattre avec son arc… Des Pyrénées jusqu’à la Namibie, l’histoire se dessine entre ses êtres que tout oppose… Des hommes prêts à payer des sommes indécentes pour chasser un animal protégé, des villageois Namibiens prêts à tout pour protéger leurs troupeaux des prédateurs et indifférents aux cris des militants étrangers opposés aux « prélèvements » d’animaux sauvages…

La traque s’accélère d’un continent à l’autre pour laisser le lecteur « éberlué » par un final imprévisible… tout chasseur peut devenir une proie et la proie peut choisir de se rebeller…

Un bon roman noir, finalement bien mené malgré un début d’histoire un peu poussif…

Evasion, de benjamin Whitmer

Chronique de Pryscilla

Par une nuit noire et glaciale, à Old Lonesome dans le Colorado, une poignée de détenus parvient à prendre la clé des champs… L’évasion met le feu aux poudres dans cette petite ville où la prison est le principal pourvoyeur d’emplois et de revenus.

La traque s’engage, menée par un directeur aussi raciste qu’incompétent qui n’hésite pas à gonfler ses hommes aux amphétamines pour les lancer comme des chiens enragés sur les traces des prisonniers. Emportés par la violence des premiers événements, les habitants et des journalistes se mêlent à cette chasse à l’homme impitoyable… Ce n’est que le début d’une nuit cauchemardesque durant laquelle le droit et la morale n’auront plus le droit de citer…

Si Tarantino écrivait un roman, ce pourrait être celui-ci… Noir, haletant et sans concession jusqu’à ce que les premières lueurs du jour laissent apparaître les stigmates de cette nuit hors de tout contrôle.

Les frontières sont floues entre « les bons » et « les méchants » mais, derrière cette violence affirmée, Whitmer trace le portrait lucide d’un « trou perdu » de l’Amérique rurale, enfermé sur lui-même, dont les habitants, pris au piège d’un déterminisme social implacable, ont abandonné tout espoir d’en sortir un jour.

Tous prisonniers ? Sans doute… et finalement, bien peu d’évadés…

https://www.gallmeister.fr/auteurs/fiche/49/benjamin-whitmer

Surface, d’olivier Norek

Lors d’une interpellation, Noémie est blessée au visage et défigurée. A sa reprise de service, la capitaine parisienne est envoyée au vert dans un petit village de l’Aveyron. Officiellement, le temps de se reconstruire. Bientôt, le squelette d’un enfant disparu 25 ans plus tôt remonte des profondeurs du lac. Noémie doit alors plonger dans le passé et remuer les eaux troubles.

Un policier prenant au suspens bien mené qui se dévoile petit à petit mais garde son mystère jusqu’à la fin.

La maison de poupée, M. J. Arlidge

Après une soirée arrosée, une jeune femme se réveille séquestrée dans une cave alors qu’elle s’est couchée dans son lit.
Des promeneurs découvrent le cadavre d’une jeune femme, qui donne pourtant toujours signe de vie sur les réseaux sociaux.
Ces deux affaires sont-elles liées ?

Une nouvelle enquête du commandant Helen Grace, aussi entrainante que les précédentes.

Au soleil redouté, Michel Bussi

Elles sont cinq à avoir été sélectionnées pour une semaine d’écriture au cœur des Marquises. Vivre leur passion et réaliser un rêve au côtés d’un auteur renommé. Mais quand celui-ci disparaît, le séjour au paradis menace de virer à l’enfer… Coincés sur la petite île, le mari gendarme de l’une et la fille adolescente d’une autre vont mener l’enquête pour déterminé laquelle des participantes est venue pour tuer…

Une intrigue prenante et bien menée qui surprend jusqu’au bout !

Joueuse, de Benoit Philippon

Zack est un joueur de poker professionnel, froid et manipulateur. Tout comme Maxine, qui lui propose une alliance pour une partie mystérieuse. Il se retrouve pris dans les filets de cette femme fatale mais profondément blessée, qui défie le monde si masculin des joueurs de poker et semble bien décidée à régler ses comptes, coûte que coûte.

Un roman noir, drôle, entraînant, porté par des personnages complexes et attachants, qui se lit d’une traite.

Recalé, de Michael Hjorth et Hans Rosenfeldt

Une jeune star de la télé-réalité est retrouvée morte dans une école, bonnet d’âne sur la tête et test de culture générale échoué agrafé au dos. Bientôt, une seconde victime, même mise en scène. C’est le début d’une série de meurtres visant à dénoncer le culte médiatique de la superficialité.

Une enquête prenante mené par un groupe d’enquêteurs attachants et malmenés pas les évènements.