Archives de catégorie : Policier

Tandem, de Jean-Yves Beaujois

Et si notre campagne n’était pas aussi tranquille qu’on le soupçonne ?

Jonas est un quarantenaire qui mène une existence paisible, entre sa passion des plantes et les moments passés avec son amie Évelyne.
George est un homme simple et rustre, très fier de son emploi d’homme touche-à-tout au camping de Volonne. Il y croise Baptiste et Adèle qui y séjournent pour retenter la soudure de leur couple et découvrir les environs.
Un beau matin, un cadavre est trouvé dans la Durance et perturbera la tranquillité des habitants de ce petit village des Alpes-de-Haute-Provence. Le lieutenant de gendarmerie Calam et ses coéquipiers sont chargés de cette affaire, peu habituelle dans leur campagne et qui se révélera plus complexe que prévu.

Un roman qui mêle enquête et vie quotidienne, et nous emmène dans les décors familiers d’un village en bord de Durance.

Usual victims, de Gilles Vincent


Quatre femmes se sont pendues dans les locaux d’une grande société. Suicides ? Le capitaine Delbard et son équipe, accompagnés d’une jeune stagiaire autiste, mènent l’enquête et pénètrent au cœur de cette multinationale et ses secrets obscurs…

Un thriller prenant, entre chronique sociale, plongée dans le Dark Web et manipulation.

Dans la gueule de l’ours, de James McLaughlin

Rice est garde forestier dans une réserve naturelle reculée en Virginie. Il fuit un passé obscur dans cet isolement volontaire en pleine nature. Jusqu’au jour où un cadavre d’ours mutilé est découvert. Acte isolé ou braconnage ? Bien décidé à éviter que la police s’en mêle, il mène son enquête auprès des chasseurs et braconniers bourrus et peu coopératifs des environs.

Un thriller écologique prenant qui dénonce le dévastateur et peu connu trafic d’ours.

Huit crimes parfaits, Peter Swanson

Malcolm, libraire spécialisé en polars, est un jour contacté par une agente du FBI qui a fait le lien entre une série de crimes non résolus et la liste, établie sur son blog des années auparavant, des livres mettant en scène des crimes parfaits. Coïncidence ? Serait-il coupable ou quelqu’un s’inspirerait-il de sa liste…

Un roman policier prenant et plein de surprises qui mêle agréablement crimes et littérature.

Là où vivent les loups, de Laurent Guillaume

Priam Monet, flic cynique et misanthrope, est envoyé par l’IGPN inspecter le poste de police d’une petite ville des Alpes, près de la frontière italienne. Il compte mener rapidement sa mission et ne pas s’éterniser dans ce lieu paumé quand un cadavre est découvert au pied d’une falaise… Le voilà chargé de l’enquête, qui va vite se révélée plus complexe que prévue.

Un polar rural qui nous entraîne dans une vallée pleine de lourds secrets où la famille Chappaz règne en maître depuis des générations.

Le serpent Majuscule, de Pierre Lemaître

Mathilde, la soixantaine, est une petite dame qui se fond dans la masse. Pourtant, sous ses airs de mamie un peu bougonne se cache une tueuse redoutable qui exécute ses missions sans un accro. Mais voilà qu’avec l’âge sa mémoire lui joue des tours, ce qui, combiné à une gâchette un peu facile, n’est pas sans faire d’innocentes victimes…

Un roman noir drôle et savoureux sur les traces d’une vieille dame aussi attachante que déjantée.

Le nouveau, de Keigo Higashino

Une femme est retrouvée étranglée dans son appartement en plein cœur de Tokyo. Kaga Kyoichiro, policier nouvellement arrivé, observateur et plein d’humanité, s’attache aux petits détails et en remonte la piste pour plonger dans les secrets des gens qui croisent son enquête : il ne veut pas uniquement arrêter l’assassin, mais aussi comprendre les tenants et aboutissements du crime.

Un roman policier où l’enquête est prétexte à dérouler des tranches de vies.

Quarantaine, de Peter May

Dans une Londres isolée et paralysée suite à une épidémie meurtrière, MacNiel se voit confier une dernière enquête avant son départ de la police : des ossements d’enfants ont été découverts abandonnés dans un chantier.

Un policier haletant mené par un flic désabusé sur les traces d’une sombre machination, dans une ville en quarantaine.

Entre deux mondes, d’Olivier Norek

Bastien vient d’être muté à Calais et découvre une ville marquée par la présence de la Jungle voisine, univers sans loi où les autorités n’ont pas prise. Il va croiser la route d’Adam, migrant et ancien flic qui se raccroche à son métier pour ne pas sombrer dans la folie, suite à la disparition des siens.

Un roman noir qui nous immerge dans la complexité de la Jungle de Calais, entre violence et humanité, qui suscite des sentiments forts et contradictoires de révolte, de colère, d’impuissance ou de résignation.

Isola, d’Asa Avdic

Coup de cœur de Pryscilla

2037, Protectorat de Suède. Après son difficile et très médiatisé retour de mission humanitaire, Anna Francis, mère célibataire, travailleuse acharnée, a bien du mal à retrouver sa place parmi les vivants.
Contactée par ses supérieurs hiérarchiques pour participer à une opération de recrutement classée secret défense, elle se retrouve accompagnée de six autres personnes sur une petite île déserte au climat hostile, Isola. Dès son arrivée sur les lieux, le rôle d’observatrice qui devait être le sien la place dans la terrifiante situation de témoin impuissant face aux étranges évènements qui se produisent. Saura-t-elle obéir aux ordres coûte que coûte ? Et parviendra-t-elle à quitter ce lieu si peu hospitalier ?

Dystopie et roman noir, le livre nous plonge dans un monde où la manipulation des esprits par les puissants n’a aucune limite lorsqu’il s’agit d’asseoir leur pouvoir. Ce huis clos implacable et tout en tension n’est pas s’en rappeler dans sa trame le classique d’Agatha Christie, (ex !) 10 Petits Nègres, revisité à la sauce suédoise.