Un jour viendra couleur d’orange, de Grégoire Delacourt

Geoffroy est un enfant différent, qui ordonne son monde grâce aux chiffres et aux couleurs. Son père, qui ne le comprend pas, mêle sa colère à celle de la France qui s’enflamme. Sa mère tente de le protéger et se dévoue à accompagner les personnes en fin de vies. Et il y a Djamila à la beauté bourgeonnante, malmenée elle aussi par les autres, et touchée par sa candeur.

Des personnages riches, malmenés par la vie, entre violence et douceur ; un roman sensible, plein d’amour et d’humanité, qui touche au cœur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.