Les lettres d’Esther, de Cécile Pivot

Lorsqu’Esther propose cet atelier d’écriture sur le thème de la correspondance, ils sont cinq à tenter l’aventure : s’écrire, se raconter, se confier comme on le fait plus facilement avec des inconnus. Chacun révèle sa part d’ombre, ses peurs, ses regrets mais aussi ses espoirs. Des inconnus qui ne se seraient jamais adressés la parole mais qui, au fil des lettres, se dévoilent se confient, apprennent à se connaître et à s’apprécier malgré leurs différences.

Un beau roman qui fait la belle part à la correspondance qui oblige à prendre son temps, à peser ses mots et à s’exprimer autrement. Comme un moyen pour ces personnes cabossés d’aller de l’avant en se confiant et s’entraidant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.