Ubasute, d’Isabel Gutierrez

Après un long combat contre la maladie, Marie demande à son fils de la porter pour son dernier voyage, selon une ancienne tradition japonaise, au cœur de la montagne. Dans le silence de cette dernière marche, cette mère se confie et déroule le fil de son histoire.

Puisque nous allons ensemble, mon fils, sans que nos regards se croisent, je parlerai en silence, je calerai le rythme de ma langue sourde à la longueur de tes pas. Nous traverserons le temps du paysage ensemble.

Un court premier roman, plein de beauté et de poésie, nous laisse entr’apercevoir la beauté lumineuse d’une femme marquée par la vie et qui a trouvé la paix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.