Vania, Vassia et la fille de vassia, de macha Meril

En pleine Corrèze une communauté de cosaques s’est installée en attendant de pouvoir rentrer dans leur pays. Des hommes déracinés qui vivent repliés, emprunts de tradition et de solidarité. Mais les années passent, les temps changent et la guerre arrive. Les plus jeunes veulent s’intégrer, alors que d’autres veulent conserver leur identité russe, que ce soit en prenant le parti de la République Française ou en s’engageant dans le combat contre Staline, quel qu’en soit le prix.
Un roman qui nous entraine dans une Europe aux prise avec la seconde guerre mondiale, sur les traces d’une communauté qui se déchire pour préserver ses idéaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.