Une vielle colère, de Michel Maisonneuve

Envoyé en maison de repos, Daniel tient compagnie à son grand-père. Un beau matin, celui-ci déclare qu’il ne s’appelle pas Joseph Viterbo mais Guilio Dellacroce, sans plus d’explication. L’adolescent va alors plonger dans le passé secret et trouble de cet homme venu d’Italie un demi-siècle auparavant.

Un récit initiatique qui nous plonge dans les troubles de l’Italie mussolinienne et dans les secrets d’une famille où sourd une vielle colère…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.