Une vielle colère, de Michel Maisonneuve

Envoyé en maison de repos, Daniel tient compagnie à son grand-père. Un beau matin, celui-ci déclare qu’il ne s’appelle pas Joseph Viterbo mais Guilio Dellacroce, sans plus d’explication. L’adolescent va alors plonger dans le passé secret et trouble de cet homme venu d’Italie un demi-siècle auparavant.

Un récit initiatique qui nous plonge dans les troubles de l’Italie mussolinienne et dans les secrets d’une famille où sourd une vielle colère…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.