Trois fille d’Eve, d’Elif Shafak

Lorsqu’on tente de voler son sac à Peri, elle retombe sur un ancien Polaroid. La violence du souvenir plus que celle de l’agression la perturbe. Alors que cette femme turque rejoint la mascarade d’un dîner bourgeois qui regroupe la crème de ses compatriotes stambouliotes, son passé d’étudiante à Oxford la confronte à la jeune fille qu’elle était alors, à ses conflits, choix et préoccupations, et surtout sa difficulté à trouver sa place entre un père laïc et une mère pieuse, puis entre deux amies, l’une iranienne émancipée et l’autre musulmane pratiquante et féministe.

Un texte qui fait la belle part aux femmes et à leur place dans une société partagée entre tradition et modernité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.