Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie, de Virginie Grimaldi

Lorsque son mari la quitte, Pauline retourne vivre chez ses parents mais ne perd pas espoir : Ben va revenir. Il l’aime encore, il faut juste qu’il s’en souvienne. Alors elle lui écrit chaque jour une lettre avec un de leurs souvenirs. Mais remuer le passé n’est pas sans conséquences…

Une belle histoire qui montre l’importance de s’ouvrir aux siens, de partager et communiquer au lieu de taire la douleur et les secrets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.