Je suis fille de rage, de Jean-Laurent Del Socorro

Alors que la guerre de sécession commence, la Mort s’invite dans le bureau du Président Grant et entame le dialogue avec lui, tenant le décompte de chaque victime. De part et d’autre des lignes de conflit, hommes et femmes prennent la parole, militaires ou civils, partisans de l’Union ou Confédérés, historiques ou fictifs. Ce roman chorale, à travers ces voix multiples, dépeint par petites touches l’ampleur et la complexité d’une guerre fratricide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.