Archives de catégorie : Littérature

Sankhara, de frédérique Deghelt

Alors que son couple traverse une crise, Hélène décide de s’isoler dans dix jours de méditation silencieuse. Elle laisse derrière elle une carte par jour pour ses enfants et un mari en proie au doute face à l’éclatement de sa vie familiale aussi bien que professionnelle.

D’un côté le calme de la méditation et de l’écoute de soi. De l’autre, la violence des attentats, la presse internationale.

10 minutes et 38 secondes dans ce monde etrange, Elif Shafak

Alors qu’elle vient de mourir, l’esprit de Tequila Leila persiste quelques minutes. Cette prostituée turque se rappelle des moments forts de son existence, de sa naissance dans la campagne anatloienne jusqu’à sa mort dans les bas-fonds d’Istanbul.

Son histoire croise la route d’autres femmes en marge de la société et aux destins singuliers, à travers lesquels on découvre la Turquie des années 50 à nos jours.

Les toits du paradis, de Mathangi Subramanian

Le paradis, c’est un bidonville de Bangalore menacé de destruction. Y vivent des défavorisés, surtout des femmes qui combattent la pauvreté et la dureté de l’existence par leur solidarité, leur volonté de vivre, leur courage de se battre pour préserver le peu qu’elles ont. A travers le quotidien de cinq adolescentes et de leurs mères, on découvre une communauté marginalisée mais unie et déterminée.

Un roman lumineux et sans misérabilisme. Portraits de femmes fortes et courageuses qui luttent pour être elles-mêmes contre un gouvernement qui les rejette et des traditions qui les oppressent.

Des femmes aimées avec passion, abandonnées avec cruauté. Qui se réveillaient tous les matins les poings serrés, les genoux fléchis, prêtes à se battre. Qui voulaient à tout prix vivre.

Mon désir le plus ardent, de Pete Fromm

Maddy n’est intéressée que par les hommes plus âgés. Mais lorsqu’elle rencontre Dalt, le coup de foudre est immédiat et réciproque. Ils ont 20 ans, sont tous deux guide de rivière. Ils vivent dans l’insouciance, de leur passion et de leur amour. Très vite pointe le désir d’un enfant, qui se fait attendre. Jusqu’au jour où Maddy reçoit une terrible nouvelle qui bouleversera leur existence.

Une belle histoire d’un amour fort qui brave les épreuves de la vie.

Je suis fille de rage, de Jean-Laurent Del Socorro

Alors que la guerre de sécession commence, la Mort s’invite dans le bureau du Président Grant et entame le dialogue avec lui, tenant le décompte de chaque victime. De part et d’autre des lignes de conflit, hommes et femmes prennent la parole, militaires ou civils, partisans de l’Union ou Confédérés, historiques ou fictifs. Ce roman chorale, à travers ces voix multiples, dépeint par petites touches l’ampleur et la complexité d’une guerre fratricide.

Mille femmes blanches, de Jim Fergus

En gage de paix et pour favoriser la fraternisation de leurs peuples, le chef indien Little Wolf propose au Président Grant d’échanger mille femmes blanches contre autant de leurs meilleurs chevaux. C’est ainsi que des jeunes femmes volontaires, tirées d’ailes ou de prisons vont intégrer la tribu du chef cheyenne et découvrir une nouvelle vie avec ses rites et traditions. Parmi elles, May Dodd rend compte de cette expérience à travers ses carnets.

Un récit qui nous plonge dans les grandes plaines de l’ouest américain, nous fait découvrir la vie du peuple cheyenne et l’horreur de leur colonisation par l’homme blanc.

Les femmes sont occupées de Samira El Ayachi

Impossible de savoir combien de vies tu mènes de front : il y a la femme qui se bat le jour ; celle qui se noie la nuit : celle qui découvre au pied du mur le métier improbable de maman ; celle qui apprend à nager en se noyant ; celle qui n’est pas encore arrivée mais – tu l’espères – se pointera bientôt pour voler au secours de toutes les autres : la superwoman en toi.

Ce récit universel s’adresse à une femme qui vient d’être quittée et doit gérer seule son bébé, l’écriture de sa thèse, son travail de metteuse en scène… une mère célibataire qui se bat pour être une cheffe de famille à part entière et mener de front sa vie de femme, d’artiste et de mère.