Archives de catégorie : Bandes dessinées

Bergères guerrières, de Jonathan Garnier et Amélie Fléchais

Voilà maintenant dix ans que les hommes du village sont partis, mobilisés de force pour la Grande Guerre. Dix ans qu’ils ont laissé femmes, enfants et anciens pour un conflit loin de chez eux… La jeune Molly est heureuse car elle peut enfin commencer l’entrainement pour tenter d’entrer dans l’ordre prestigieux des Bergères guerrières : un groupe de femmes choisies parmi les plus braves, pour protéger les troupeaux mais aussi le village ! Pour faire face aux nombreuses épreuves qui l’attendent, Molly pourra compter, en plus de son courage, sur Barbe Noire, son bouc de combat, mais également sur l’amitié de Liam, le petit paysan qui rêve aussi de devenir Bergère guerrière même si ce n’est réservé qu’aux filles…

Une chouette série avec des personnages attachants et un univers qui s’approfondit au fil des tomes.

Simon Portepoisse, tome 1 : Petits malheurs en famille. D’Antoine Dole

La famille Portepoisse est une famille de porte-malheurs qui, chaque jour, distribue aux humains des tickets-poisse. Simon, petit dernier, n’est pas comme les autres et préfère les bonnes nouvelles aux mauvaises.

Quand le jour arrive de distribuer son premier ticket, leur chat noir, Georges, essaie de lui expliquer qu’une mauvaise nouvelle de temps en temps permet de mieux apprécier les moments de bonheurs, mais le garçon reste sceptique.

Arrivera-t-il à remettre son premier ticket porte-poisse pour annuler les vacances de la famille Chouquette ?

Une BD pleine d’humour qui montre que chaque malheur peut avoir un revers positif, et inversement.

John Blake, de Philip Pullman et Fred Fordham

A travers les siècles, un mystérieux navire apparait ponctuellement, entouré d’un mystérieux brouillard : le Mary Alice et son équipage traversent les époques sans parvenir à rentrer chez eux.
De nos jours, alors que de nombreux organismes essaient de le localiser avec des intentions plus ou moins bienveillantes, le navire apparait et sauve une jeune fille de la noyade. Serena intègre l’équipage fantôme et sa course temporelle. Retrouver son époque et les siens est incertain et exposerait le Mary Alice à ses poursuivants…

Un récit d’aventure et de mystère qui se joue du temps tel qu’on le connait.

Phoolan Devi, reine des bandits, Claire Fauvel

Née dans une des plus pauvres castes d’Inde, pauvre, très tôt confrontée à la maltraitance et à l’injustice, Phoolan est mariée, violée et séquestrée à 11 ans. Retournée à son village où elle est considérée comme une paria, elle est enlevée par des bandits parmi lesquels elle parviendra à se faire une place pour rendre justice.

Un destin incroyable d’une femme forte qui s’est battue toute sa vie contre les injustices pour protéger les plus démunis, du plus bas de l’Inde jusqu’à devenir députée.

Les quatre soeurs March, par Rey Terciero et Bre Indigo

Entre un père militaire absent et une mère qui travaille d’arrache-pied pour joindre les deux bouts, les soucis à l’école ou encore les questionnements d’adolescentes, les 4 sœurs March s’aiment et se chamaillent. Mais que ce soit dans la joie ou les moments difficiles, elles peuvent compter les unes sur les autres !

Une très chouette adaptation BD du célèbre roman, revisité à la sauce moderne avec des préoccupations contemporaines dans un Brooklyn éclectique. On rit, on pleure et on partage avec joie leur quotidien !

Cher corps, par Léa Bordier

12 auteures brossent 12 témoignages de femmes parlant librement de leur rapport au corps : Marie-Paule a milité pour la pilule dans les années 70, Aurélie a surmonté son anorexie, Mai et son rapport au corps passé 40 ans, Shonah a vécu 4 ans d’errance médicale pour vivre une sexualité épanouie, Blaise se considère agenre, Léna, 13 ans, se débat avec ses problèmes d’adolescente, et d’autres encore…

De beaux témoignages à lire et à faire lire à tous âges !

Monsieur Blaireau et Madame renarde, de Eve Tharlet et Brigitte Luciani

Glouton, Carcajou et Roussette sont d’accord sur un point : blaireaux et renards ne sont pas faits pour s’entendre ! Mais les parents ne partagent pas cet avis.
Pire : Monsieur Blaireau et Madame Renarde décident qu’ils vont tous vivre dans le même terrier !

Une première BD portée par des illustrations toutes douces qui abordent les thèmes de la différence et des familles recomposées avec beaucoup de délicatesse et une pointe d’humour.

Edmond

Bienvenue à Paris en 1897, aux côtés d’un jeune dramaturge qui, après l’échec de ses dernières pièces, tente de convaincre le grand acteur Constant Coquelin de tenir le rôle principal de sa prochaine pièce. Seul petit problème : rien n’est encore écrit ! En quelques jours, malgré la pression du directeur de théâtre et les caprices des acteurs, Edmond de Rostand parviendra à rédiger l’une des pièces les plus jouées et les plus connues de notre époque : Cyrano de Bergerac !

Léonard Chemineau en donne ici sa version en bande-dessinée, d’après la pièce d’Alexis Michalik, également adapté au cinéma. C’est une véritable réussite sur tous les supports !!

Le voyage de Marcel Grob, de Philippe Collin etSebastien Goethals

Le voyage de Marcel Grob, c’est celui d’un jeune alsacien enrôlé de force dans la Waffen SS le 28 juin 1944.
Interrogé à l’âge de 83 ans, le vieil homme se replonge dans ce sombre passé, les familles prises en otage pour dissuader la rébellion, les déserteurs froidement exécutés, et puis la guerre, les massacres…
Son histoire rejoint celles des 10 000 autres alsaciens engagés contre leur gré, ses “malgré nous” contraints, pour leur propre survie et celle de leurs proches, de prendre part à l’horreur.

Un récit poignant qui nous plonge dans une dure et méconnue page de notre histoire.

Rural !, d’Étienne DAVODEAU

Pendant un an, Étienne Davodeau a suivi le travail de 3 agriculteurs qui ont fait le pari de produire moins et mieux. Leurs vies, ainsi que celles des habitants alentours, vont être chamboulées par la construction d’une autoroute.

Un puissant témoignage, un plaidoyer pour une agriculture plus responsable et réfléchie, un hymne à la nature et à la lenteur, il est possible de voir beaucoup de choses dans ce reportage dessiné, parfois drôle, parfois tragique, mais surtout incroyablement touchant.