Quarantaine, de Peter May

Dans une Londres isolée et paralysée suite à une épidémie meurtrière, MacNiel se voit confier une dernière enquête avant son départ de la police : des ossements d’enfants ont été découverts abandonnés dans un chantier.

Un policier haletant mené par un flic désabusé sur les traces d’une sombre machination, dans une ville en quarantaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.