Journal d’un Assassynth, de Martha Wells

Asassynth est un bio-androïde de sécurité qui a piraté sa propre interface pour gagner en autonomie, mais surtout pour avoir accès aux nombreuses chaînes de divertissements. Lorsque ses clients sont attaqués par un assaillant mystérieux, il outrepasse ses fonctions sans crainte d’y laisser des morceaux pour les protéger.

Un petit texte plein d’ironie qui interroge sur l’intelligence artificielle, la conscience, le libre-arbitre et la liberté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.