Archives de catégorie : Jeunesse romans

Au poil de Sophie Adriansen

Plus j’y réfléchis, plus tout m’amène à cette conclusion : s’enlever tous les mois des poils qui repousseront de toute façon, ça ne sert à rien. Je fais un rapide calcul : une heure chez l’esthéticienne chaque mois pendant… disons, soixante ans, en partant du principe que quand j’aurai soixante-quinze ans je n’en aurais plus rien à fiche de mes jambes, ça fait sept cent vingt heures. ce qui correspond à trente jours ! Un mois complet d’une vie passé à se faire arracher des poils ! Qui peut réellement décider de sacrifier autant de temps à ça ?

Un chouette roman jeunesse pour se donner le choix de dire halte à la dictature anti-poils aux pattes, sous les bras ou qui dépassent des bords de la culotte ou du nez 😉

Et une belle collection de 4 titres déjà parus à découvrir aux éditions Magnard Jeunesse à lire et/ou à écouter.

https://www.magnard.fr/collection/la-breve

Les oubliés de l’Amas, de Floriane Soulas

Aux confins de Jupiter, seule planète du système solaire que l’homme n’a réussi à coloniser, débris et vieux vaisseaux se sont agglomérés au fil des décennies jusqu’à constituer l’Amas, zone perdue loin du monde civilisé où vivent hors-la-loi et égarés en tout genre. C’est là que se Kat se rend pour tenter de retrouver son frère disparu, poussées par ce lien mystérieux qui la lie à son jumeau.

Un roman de SF entraînant avec des personnages forts et attachants.

La Dasco de la Cité de H. Morse

Si tu sautes, ton destin est tout tracé ! Si tu renonces, tu pourras voir que rien n’est écrit. Le “destin” n’est qu’une question humaine. Pour que chacun puisse croire qu’il a une place dans ce monde.

Arrachée brutalement à sa famille alors qu’elle n’était qu’une enfant, Diss a vu s’envoler un avenir princier confortable. Vendue par un marchand sans scrupule aux Dasco, elle apprend à se battre et à survivre dans cette confrérie de guerrières menée par la poigne de fer de la Régente. Détestée de cette dernière, Eldes, et de sa protégée, Atlante, la jeune fille puise persévérance et réconfort dans la solide amitié qui la lie à Janvier, l’un des gardes de la porte de la Cité.

Mais, de nombreux secrets bien gardés vont peu à peu refaire surface lorsque la vieille Eldes meurt et qu’une nouvelle Régente doit être choisie. Qu’est-ce donc que cette “Passation” dont peu de Dasco semble avoir entendu parler ? Qui sont donc ces mystérieux moines chargés de “protéger” la dague que tant de monde convoite ? Et quels seront les chemins choisis par Diss et ses compagnons de route pour mener à bien la “mission” que le sort semble vouloir leur confier ?

Le premier tome d’une trilogie qui n’en n’est pas moins un roman à part entière. L’univers, bien ficelé et inspiré de la fantasy, contraste avec des dialogues vitaminés et très contemporains. L’intrigue se balade entre aventure et roman initiatique, avec des personnages forts et attachants animés par des valeurs d’amitié, d’amour et d’engagement, et évite les pièges de la mièvrerie et du moralisme.

Un premier roman dans lequel on se laisse embarquer et dont on attend la suite, début 2022, avec impatience. On ajoute un clin d’oeil au joli travail d’illustration de couverture signé Nelly Bal

Dès 13/14 ans et sans limite d’âge ! à retrouver dans les rayons de la librairie.

https://www.voirlepiaf.fr/la-dasco-de-la-cite-2/

Eye Track de Sébastien Rutés

Qui a tort ? Elle qui montre ou lui qui regarde ? (…)

– Qu’est-ce qu’on fait ? On cache le sein ou on interdit de le regarder ?

– On le cache, répondent les uns.

– On interdit de regarder, répondent les autres.

– Ni l’un ni l’autre ! On l’éduque pour qu’il contrôle ses mauvaises pensées ! On lui apprend à comprendre ce qu’il voit et à regarder avec discernement !”

“On a le droit de ne pas être regardés tant qu’on est toujours vus.”

2019. Les destins de Margaux, Lucas et Romain se télescopent lors d’une manifestation pour le droit des femmes. Avec leurs choix et leurs convictions, la militante femen, le photographe et le policier posent les bases de la société dans laquelle vivront leurs enfants.

2047. Thémis, la fille de Romain, et Hermès, le fils de Margaux et Lucas, grandissent avec les œillères imposées par le gouvernement. Les lunettes Eye Track devenues obligatoires dans l’espace publique floutent et redessinent le réel selon le bon vouloir des dirigeants. Mais comment être réellement libre dans une société où VOIR est devenu le plus grand des tabous ?

Avis lancés aux parents qui ne répondent pas à leurs enfants : “Ça ne te concerne pas, c’est des trucs d’adultes que tu comprendras plus tard !” et qui ne considèrent pas leurs chères têtes blondes comme de petites choses fragiles à préserver de la rudesse du monde, ce texte court, dense et explosif est un condensé de pertinence. Loin de donner des réponses toutes faites et de proposer un point de vue unique et partial, “Eye Track” décortique à travers de multiples angles d’approche les dérives et les manipulations d’une société totalitaire dotée d’une main mise absolue sur ce qui nous est donné à voir.

Sébastien Rutés ne délaisse aucune piste et, tout en finesse et en nuances, passe au crible du pour et du contre les nombreux débats suscités par la question du regard, que ce soit celui que l’on pose ou celui dont on est l’objet.

Un grand coup de cœur ! Dès 12 ans et sans aucune limite d’âge.

La collection “Faction” – IN8 éditions

La collection Faction des éditions IN8 s’adresse à nos ados à partir de 12 ans et aborde sans amorti les thèmes et les enjeux qui font le quotidien de la société. Confrontés au flot continuel des faits et des informations déversés par les médias, les réseaux sociaux et notre propre parole dans le cercle familial, difficile pour eux de faire le tri et d’y voir clair. Ces romans sans mièvrerie sont de parfaits outils pour les encourager à s’interroger, se révolter et s’engager dans le monde dans lequel ils vivent et pour celui qu’ils choisiront de bâtir à l’avenir.

Pour les autres titres de la collection, c’est par là que ça se passe ! https://www.editionsin8.com/catalogue/product/listing/230-collection-faction

Le désert des couleurs, d’Aurélie Wellenstein

Depuis des siècles, le monde est recouvert d’un immense désert multicolore qui vole les souvenirs de quiconque s’y aventure. Réfugiés au cœur d’un ancien volcan, les hommes sont menacés par la progression des dunes et envoient deux des leurs en quête d’un paradis légendaire. Kabalrai accompagne sa demi-sœur, chargé de veiller sur ses souvenirs et de les recueillir quand le désert les lui arrachera, dépositaire de ses souvenirs, de ses joies comme de ses plus sombres secrets.

Une aventure qui les conduit à dépasser leurs limites aussi bien dans leur lutte contre les éléments que dans celle, plus retorse, contre l’amnésie : qu’est-ce qui constitue notre identité et que sommes-nous sans nos souvenirs ?

Juste un mot, de Frédéric Vinclère

Tout commence quand Lou-Victor laisse un mot au fond de la tirelire de son frère à la place de son argent. Paul lui répond et les deux frères, qui n’ont jamais été aussi proches que maintenant qu’ils sont éloignés, entament une correspondance dans laquelle ils vont se confier, et s’épauler.

Un super roman qui parle d’amitié et d’entraide, mais aussi du passage de l’enfance à l’adolescence.

Kitty, T1 : Au clair de la lune, de paula Harrison

Kitty appartient à une famille un peu spéciale : sa mère est une super-héroïne qui enfile un costume de chat à la nuit tombée et part aider ceux qui en ont besoin. Kitty aimerait bien l’imiter, mais elle a trop peur du noir. Jusqu’au jour où un chat vient réclamer de l’aide… Kitty prend alors son courage à deux mains et ose braver sa peur !

Une belle histoire pleine d’aventure et de bienveillance, qui parle de courage et d’entraide. Le texte est souligné par de belles illustrations.

A lire tout seul à partir de 8 ans.

Le diamant du dieu crocodile, d’Evelyne Brisou-Pellen

Dans l’Égypte ancienne, le jeune Téos a le rôle important de s’occuper et de nourrir le crocodile sacré. Un jour, son père disparait et il découvre que la statuette du Dieu Sobek a été volée… Avec son amie Tiy, ils mènent leur enquête dans une aventure où il devront risquer leur vie pour sauver la vallée du Nil !

Un roman entrainant qui nous plonge dans l’Égypte antique.
A lire à partir de 8 ans.

Mon père, ma mère, mes tremblements de terre, de Julien Dufresne-Lamy

Dans la salle d’hôpital, Charlie et sa mère attendent. Un père, un mari. Dans quatre heures, ils découvriront Alice. Alors que les minutes s’égrainent, Charlie se remémore les deux dernières années, depuis le séisme qui a secoué sa famille avec l’annonce du père jusqu’à cette opération, en passant par tous les tremblements qui ont accompagnés le parcours de transition de son père.

Un roman sensible et juste, sur la transidentité vu par les proches, entre interrogations et acceptation, plein d’amour d’un fils pour son père.

Danse, Isadora, de Evelyne Brisou-pellen

Isadora est née dans une Amérique coincée dans des valeurs austères, dans une famille pauvre mais dont là mère laisse ses enfants grandir entre esprit d’aventure et débrouillardise, riches de tout ce qui fait la vraie valeur de la vie. La jeune fille aime danser en liberté et veut révolutionner la danse en faisant découvrir une nouvelle manière de danser et de laisser les corps d’exprimer.
Un joli roman qui retrace l’enfance d’Isadora jusqu’à ce qu’elle connaisse le succès et devienne la précurseure de la danse moderne que l’on connait.