Archives de catégorie : Jeunesse romans

Le diamant du dieu crocodile, d’Evelyne Brisou-Pellen

Dans l’Égypte ancienne, le jeune Téos a le rôle important de s’occuper et de nourrir le crocodile sacré. Un jour, son père disparait et il découvre que la statuette du Dieu Sobek a été volée… Avec son amie Tiy, ils mènent leur enquête dans une aventure où il devront risquer leur vie pour sauver la vallée du Nil !

Un roman entrainant qui nous plonge dans l’Égypte antique.
A lire à partir de 8 ans.

Mon père, ma mère, mes tremblements de terre, de Julien Dufresne-Lamy

Dans la salle d’hôpital, Charlie et sa mère attendent. Un père, un mari. Dans quatre heures, ils découvriront Alice. Alors que les minutes s’égrainent, Charlie se remémore les deux dernières années, depuis le séisme qui a secoué sa famille avec l’annonce du père jusqu’à cette opération, en passant par tous les tremblements qui ont accompagnés le parcours de transition de son père.

Un roman sensible et juste, sur la transidentité vu par les proches, entre interrogations et acceptation, plein d’amour d’un fils pour son père.

Danse, Isadora, de Evelyne Brisou-pellen

Isadora est née dans une Amérique coincée dans des valeurs austères, dans une famille pauvre mais dont là mère laisse ses enfants grandir entre esprit d’aventure et débrouillardise, riches de tout ce qui fait la vraie valeur de la vie. La jeune fille aime danser en liberté et veut révolutionner la danse en faisant découvrir une nouvelle manière de danser et de laisser les corps d’exprimer.
Un joli roman qui retrace l’enfance d’Isadora jusqu’à ce qu’elle connaisse le succès et devienne la précurseure de la danse moderne que l’on connait.

Romy et Julius, de marine Carteron et Coline Pierre

Romy est la fille du boucher. Julius est végétarien. Ils se rencontrent au club de théâtre, qui va adapter Roméo et Juliette. Dans ce village partagé entre habitants historiques pétris de traditions et nouveaux venus aux idées plus modernes, le drame shakespearien se rejoue.

Une réécriture moderne de Roméo et Juliette, qui traite de la sensible question de la condition animale et de la tendance végétarienne opposée aux traditions de terroir.

Combien de pas jusqu’à la lune ? de Carole Trebor

Dans les années 1920, en Virginie occidentale, Joshua et Joylette habitent une modeste ferme avec leurs quatre enfants, à qui ils transmettent leur curiosité du monde et une dignité teintée de modestie. « Vous êtes aussi bons que n’importe qui dans cette ville, mais vous n’êtes pas meilleurs. », ne cesse de répéter le père. Katherine, la benjamine, passe ses journées à compter. Elle calcule le nombre de pas pour aller à l’école, mesure la hauteur des arbres, se questionne sur la distance qui sépare la Terre de la Lune… Grâce à ses capacités exceptionnelles, elle entre au lycée à 10 ans, puis obtient ses diplômes universitaires à 18. Elle commence ensuite une carrière de professeure, mais c’est un autre avenir qui l’attire…

Dans une Amérique où les droits des Noirs et des femmes restent encore à conquérir, elle trace consciencieusement sa route dans l’ingénierie aérospatiale à la NACA puis à la NASA. Et au fil des ans, malgré les réticences d’un milieu masculin marqué par la ségrégation et une forme de misogynie, elle prouve sa légitimité par l’exactitude de ses équations et l’ingéniosité de ses raisonnements. Et c’est à elle qu’en 1962, l’astronaute John Glenn demande de vérifier la justesse des calculs de sa trajectoire avant de partir en orbite autour de la Terre. Sept ans plus tard, on lui confie le calcul de la trajectoire d’Apollo 11. Objectif visé : la Lune. Dans l’ombre des hommes, Katherine fait, à sa manière, également décoller les droits des femmes et des Noirs.

Un superbe roman qui retrace le parcours d’une femme exceptionnelle.

Blog, de Jean-Philippe Blondel

Lorsque le narrateur découvre que son père a lu son blog, il est furieux, se sent trahi, violé dans son intimité. Il ne lui pardonnera pas et ne lui parlera plus, jamais. Mais son père, en guise d’excuse, lui dépose un vieux carton contenant ces journaux intimes d’adolescents… Il va céder à la tentation d’ouvrir cette boite de Pandore, de découvrir l’adolescent qu’était son père et les secrets qu’il cache…
Un très beau texte qui met en garde contre les risques de se confier sur le net, et sur la relation père-fils.

Fils de sorcières, de Pierre Bottero

Jean Sylvestre est un garçon tout ce qu’il y a de plus ordinaire, au détail près qu’il fait parti d’une famille de sorcières ! Sa mère, ses tantes et même sa petite sœurs manipulent la magie alors que les hommes de la famille en son dépourvus. Cela ne pose aucun problème à Jean, jusqu’au jour où un buveur de magie s’en prend à elles…

Un roman d’aventure à lire dès 9 ans.

l’incroyable voyage de Coyote Sunrise, de Dan gemeinhart

A 12 ans, Coyote vit dans un ancien bus scolaire aménagé en caravane. Avec son père Rodéo, ils sillonnent les routes en toute liberté, au gré de leurs envies et des rencontres. Le jour où Coyotte apprend qu’un lieu de son enfance va être détruit, elle va tout faire pour qu’ils regagnent les lieux du drame qu’ils fuient depuis 5 ans, avant qu’il ne soit trop tard…

Un très beau roman ado entre aventures rocambolesques, humour et drames. On rit, on pleure et on adore !

On a tué la petite souris, d’Edgar Silène

Louane vient de perdre une nouvelle dent ! C’est le bon moment pour prouver à ses amis que la Petite Souris existe. Mais, elle s’endort avant que sa dent ne soit récupérée, et le matin… malheur ! Elle découvre que la Petite souris est morte. Il va falloir la remplacer coûte que coûte. Pour cela, il lui faudra : une nouvelle souris, quelques pièces de monnaie et surtout, un brin de magie… Louane va-t-elle réussir à remplacer la Petite souris ?

Une belle histoire à partir de 8 ans.