Entre fauves, de Colin Niel

Coup de cœur de Pryscilla

Martin, garde dans le parc national des Pyrénées, farouche militant anti-chasse et grand protecteur de l’ours, se lance dans une traque obsessionnelle suite à la publication sur les réseaux sociaux de la photographie d’une jeune femme, posant aux côtés du lion qu’elle vient d’abattre avec son arc… Des Pyrénées jusqu’à la Namibie, l’histoire se dessine entre ses êtres que tout oppose… Des hommes prêts à payer des sommes indécentes pour chasser un animal protégé, des villageois Namibiens prêts à tout pour protéger leurs troupeaux des prédateurs et indifférents aux cris des militants étrangers opposés aux « prélèvements » d’animaux sauvages…

La traque s’accélère d’un continent à l’autre pour laisser le lecteur « éberlué » par un final imprévisible… tout chasseur peut devenir une proie et la proie peut choisir de se rebeller…

Un bon roman noir, finalement bien mené malgré un début d’histoire un peu poussif…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.