Les femmes sont occupées de Samira El Ayachi

Impossible de savoir combien de vies tu mènes de front : il y a la femme qui se bat le jour ; celle qui se noie la nuit : celle qui découvre au pied du mur le métier improbable de maman ; celle qui apprend à nager en se noyant ; celle qui n’est pas encore arrivée mais – tu l’espères – se pointera bientôt pour voler au secours de toutes les autres : la superwoman en toi.

Ce récit universel s’adresse à une femme qui vient d’être quittée et doit gérer seule son bébé, l’écriture de sa thèse, son travail de metteuse en scène… une mère célibataire qui se bat pour être une cheffe de famille à part entière et mener de front sa vie de femme, d’artiste et de mère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.