La mémoire du thé, de Lisa See

Li-Yan grandit au sein d’une minorité ethnique de Chine dont l’existence est rythmée par la récolte du thé et les traditions ancestrales. Poussée par le destin et la dure loi Akha à tout quitter, elle se reconstruit dans un pays qui se modernise rapidement. Aux États-Unis, une enfant adoptée se lance sur les traces de ses racines chinoises…

Un beau roman qui nous plonge dans une Chine où les traditions côtoient la modernité, et qui nous entraîne dans le monde du thé, de la récolte à la dégustation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.