Archives de catégorie : ♥ Le choix de la libraire ♥

Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates de M. A. SHAFFER et A. BARROWS

A travers un échange de lettres entre une jeune écrivain, Juliet, et les habitants de Guernesey, on découvre la vie de cette île pendant la seconde guerre mondiale.

Correspondances, témoignages de guerre et amitiés se mêlent, ponctués d’une touche d’humour. Un très bon moment de lecture.

La femme qui ne vieillissait pas, de Grégoire Delacourt

”J’ai regardé mon visage, ce visage de quinze ans de moins que moi, et j’ai pensé avec mélancolie à ces femmes qui donnent tout pour ce qui est en réalité une malédiction”

Ce beau texte teinté de mélancolie offre une réflexion sur le temps qui passe, la manière dont chacun l’appréhende et sur les âges de la vie qui apportent leurs lots de joies, plaisirs et peines.

Du haut de mon cerisier, Paola Peretti

Mafalda aime son chat, grimper dans son cerisier, jouer au foot, regarder les étoiles. A 9 ans, elle sait qu’il ne lui reste plus que quelques mois avant le noir.

Cette petite fille courageuse affronte ses peurs et la maladie, à la recherche de son “essentiel” qu’elle pourra faire même sans les yeux.

Un roman magnifique, simple et touchant, plein de tendresse et de poésie.

Orange, de Ishigo Takano (6 tomes)

Le jour de la rentrée scolaire, Naho reçoit une étrange lettre écrite… par elle-même depuis le futur ! La femme souhaite aider la jeune fille qu’elle était à ne pas commettre les mêmes erreurs, et lui adresse une longue liste de directives, notamment concernant le nouvel élève de la classe…

Un manga original et touchant où l’amitié tente de vaincre la fatalité.

Série finie en 6 tomes

La fille muette, Michael Hjorth et Hans Rosenfeldt

Toute une famille est retrouvée assassinée dans sa maison. Bientôt, c’est au tour du principal suspect. C’est alors qu’on découvre qu’une fillette aurait assisté au massacre avant de s’enfuir… Pour la brigade criminelle, une course contre le tueur s’engage pour la retrouver.

Une enquête au rythme soutenu qui tient en haleine, portée par des personnages riches et complexes.

Les questions dangereuses, de Lionel Davoust

Dans un monde où l’on se bat avec les mots, à coup d’énigmes, et où une question sans réponse peut être fatale, le mancequetaire Thésard de la Meulière se retrouve pris dans une enquête qui, entre secrets d’état et complots, vont le conduire à des interrogations jamais imaginées…

Un court récit qui s’approprie le roman de cape et d’épée plonge dans de réjouissantes joutes littéraires.
Le texte est suivi d’une longue et intéressante interview de l’auteur.

Assassination classroom, de Yusei Matsui (21 tomes)

Les élèves de la classe 3-E ont jusqu’à la fin de l’année pour éliminer leur professeur, sans quoi il détruira la Terre ! Ce dernier, un extra-terrestre invincible à l’apparence de poulpe, s’en est déjà pris à la lune, mais il se donne à fond dans son rôle de professeur pour aider chacun de ses élèves à s’améliorer.

Entre leçons et tentatives d’assassinat, découvrez le quotidien insolite de cette drôle de classe.

Série finie en 21 tomes.

Edmond

Bienvenue à Paris en 1897, aux côtés d’un jeune dramaturge qui, après l’échec de ses dernières pièces, tente de convaincre le grand acteur Constant Coquelin de tenir le rôle principal de sa prochaine pièce. Seul petit problème : rien n’est encore écrit ! En quelques jours, malgré la pression du directeur de théâtre et les caprices des acteurs, Edmond de Rostand parviendra à rédiger l’une des pièces les plus jouées et les plus connues de notre époque : Cyrano de Bergerac !

Léonard Chemineau en donne ici sa version en bande-dessinée, d’après la pièce d’Alexis Michalik, également adapté au cinéma. C’est une véritable réussite sur tous les supports !!

Libertango de Frédérique GEGHELT

A l’occasion d’entretiens pour un documentaire, un chef d’orchestre revient sur sa carrière, sa vie, son combat pour faire oublier sa différence et imposer sa vision de la musique. Car Luis est né handicapé mais a reçu en retour le don de la musique. Lui qui boite et peine à s’exprimer, il se déploie et donne toute sa mesure lorsque, baguette en main, il « joue de l’orchestre. »

Avec Luis on pénètre dans l’univers impitoyable des orchestres de musique classique.

Un très beau texte malgré quelques longueurs, plein de sensibilité qui parle du combat d’un homme pour se construire malgré sa différence. L’écriture fluide alterne les narrateurs et les temps pour se déployer comme une symphonie  dont les voix sont les échos de celle, juste, sensible et profonde, de l’auteur qui partage son rapport intime à la musique et sa capacité à pénétrer le cœur des hommes